Cours et révisions comptabilité et finance des entreprises



Télécharger cours comptabilité et finance des entreprises, tutoriel document PDF.

Résumé sur finance des entreprises

Extrait du plan comptable :
Outil normé, traitement de l’information et production de documents.
Ouverture sur l’orient, l’Asie, les échanges, les croisades. Cette ouverture a permis énormément de progrès, développement de l’algebre avec l’utilisation du 0. Avait remarqué la manière dont les vénitiens ont fait leur livre comptable. Les banquiers lombards génois ont développé la facilité d’échange. Les comptes n’étaient pas sincères car pas de norme. En France, le premier plan comptable date de 1957. On l’a entièrement modifié car ce plan comptable n’était pas en adéquation avec le plan comptable. Entre l’entreprise et l’Etat, il n’y avait pas de passerelles. Soldes intermédiaires de gestion. Faire des passages micro économies macro économies. La comptabilité permettait de calculer compta nationale. On s’est rendu compte que la mondialisation avec plan comptable de 1982 n’est plus en adéquation. Cette fois ci 3 constantes. Son grand avantage est de pouvoir être mis à jour sans détruire architecture du plan comptable. Mettre à jour régulièrement en règle générale 1 fois par an. Permet de mieux évaluer la complexité économique qui se développe au fur et à mesure des échanges. Il y aussi des notions de droit comptable. Le droit comptable est entièrement indépendant ou quasi indépendant du droit fiscal. Complique la tenue d’une compta nécessaire.
Les principes comptables : bases de la normalisation comptable : codification dans plan comptable général. Ces principes comptables il faut les connaître. Il faut bien connaître principes comptables. Avec la connaissance des principes comptables on est capable de s’y référer et de retraduire dans plan comptable général.
Exercice 1 :
Un flux : déplacement d’une valeur d’un point vers un autre. Flux physiques, migratoires, financiers. Cette entreprise va échanger avec d’autres acteurs qui sont dans le même système. Flux naturel flux financier, troc interdit quantification financière. Il n’y aura jamais réciprocité de flux naturels car troc interdit.
Sans cycle d’exploitation opérationnel
Principaux organismes sociaux : URSAFF, retraites etc. pôle emploi. Fusion de l’ex ANPE et puis les caisses de chômage, plus ou moins éclatées selon les régions. De garde en région parisienne. On a pas le droit de déchirer une facture. De manière à pouvoir modifier une facture, il faut éditer une autre facture. Cette fois-ci ce sera la régularisation d’un document comptable. Facture de doit et facture d’avoir. Ensuite : relevé de factures. C’est un récapitulatif périodique d’avoirs déjà enregistrés. La souscription d’une traite se fera par l’intermédiaire d’une facture. Ensuite lettres de change. Cette lettre de change est un instrument de paiement : justificatif comptable. Ensuite, un avis de crédit signale que l’entreprise DECO est bénéficiaire d’une somme en provenance d’un tiers qui ne sera pas justificatif comptable. Ensuite, déclaration de TVA. Document sur lequel on déclare chiffre d’affaires imposable à la TVA. La déclaration fiscale sera un justificatif comptable. Permettra de justifier base imposable à la TVA. Au départ contrat de vente ; au fur et à mesure de la réalisation de la vente, bordereau. Si tout concorde entre bon de livraison et bon d’achat, les étapes intermédiaires ne concordent pas tout le temps. On a vu que la facture était le justificatif comptable. Simplement intermédiaire informatique. La BNP va envoyer à son client pour lequel elle gère le compte. Va lui envoyer une image de sa comptabilité. On y voit différentes informations, des chèques, des remises, de l’argent remis pour encaissement à son banquier. Serait-ce un justificatif comptable. Les chèques encaissés ont été enregistrés dans la comptabilité de l’entreprise. Si toutes les opérations passés entre deux clients et la banque : principe de réciprocité du client. Un chèque remis pour encaissement sera obligatoirement encaissé. Si toutes les opérations ont bien été répértoriés par la banque. Matérialisation du contrat de travail. Quels vont être les justificatifs ?
Facture d’avoir : tous les moyens de paiement, chèque, espèce, pièce de caisse, les avis de virement, les avis de prélèvement automatique, titres de paiement, reçu de carte bleue pas bien identifité en droit cambiaire contrairement au cheque, la lettre de change, billet à or. Bordereau dailly, tout ce qui sera instrument financier sera un justificatif comptable, déclaration fiscale et déclaration sociale.

  1. c) journal, grand livre, etc : livres comptables obligatoires. Le journal sera un livre comptable qui servira à enregistrer de manière chronologique les justificatifs comptables. Permettant d’enregistrer de manière chronologique le justificatif comptable. Le grand livre : livre comptable obligatoire dans lequel les opérations du journal seront reportées compte par compte. Différence entre journal et grand livre. On aura un classement des opérations du journal. Détail d’un compte : on ira voir dans le grand livre. Au journal ou dans le grand livre. Le grand livre auxiliaire : 100 clients. Le grand livre clients. Faire un classement des clients. Ce sera le report des comptes du grand livre général compte par compte, tiers par tiers. Compta tierce. Ensuite, la balance générale, balance va donner le solde des comptes du grand livre. Ce sera le report des soldes des comptes du grand livre. Si l’on veut connaître le solde du compte en banque. Tout à l’heure ; le report des comptes du grand livre en tant que solde. Une balance client sera une balance auxiliaire. On y trouvera uniquement les soldes du compte de tous les clients.

Exercice 2 :
Il faudra donc placer correctement sur chaque plateau de la balance à travers un tableau simplifié. Que va t on trouver à l’actif d’un bilan. Tout ce que l’entreprise possède : droit de propriété et droit de créance. Doit des dettes. Tout ce qui est à gauche du bilan c’est l’actif c’est l’emploi. Droit de propriété, droit de créance, il faudra correctement placer droit de propriété droit de créance. Passif actif. L’entreprise a une dette envers les associés. Devra donc de l’argent à ses associés. Le plateau le plus lourd. Qu’est ce qui manquera pour équilibrer le plateau il manquera le capital social. Rendra le plateau de droite équilibré au plateau de gauche. Petite présentation du bilan simplifié à la page 3. Capital = passif = ressources. En cas de partie actif immobilier, actif circulant, capitaux propres et dettes. On les placera correctement et on calculera montant du capital social. Le premier des postes, c’est à dire le fonds de commerce, figurera à l’actif immobilisé. Le matériel de bureau : actif om
Séance n°2 :
Pour tout enregistrement comptable, on doit au moins utiliser deux comptes pour équilibre. Ces comptes, de 1 à 7, on les positionnera au bilan et au compte de résultat. Le résultat mesure la rentabilité de l’activité alors que le bilan mesure rentabilité du patrimoine. Actif et passif de résultat. Par défaut les comptes de classe 6 seront débiteurs et les comptes de classe 7 seront créditeurs. Les comptes d’actifs et de mobilisés. Par défaut, présentation de bilan : toujours débitrices. Pour ce qui est des comptes de classe 3, ce sont des comptes qui bougent toujours. Les comptes de classe 4 et de classe 5 seront toujours débitrices. Pour les comptes de capitaux, en règle générale ce sont des comptes classiques. 6 et 7 en général seront débités. Une charge sera toujours débitée. Un produit en majorité sera toujours crédité. Pour tous les comptes de bilan, le mode de fonctionnement que ce soit à gauche et à droite, toutes les entrées seront débitées, toutes les sorties seront débitées. Dans le fonctionnement, toutes les augmentations du passif seront créditées, toutes les diminutions du passif seront créditées. Au niveau des charges, ce sera même chose. Toutes les entrées de charge seront débitées. Il n’y a pas de règle pour le fonctionnement des comptes à part le fait de situer positionnement, dans compte charge ou compte de résultat. Au niveau du compte de résultat trois rubriques. La différence : l’exploitation traduira toute l’activité, la différence sera un résultat d’exploitation. Le financier sera toute la politique monétaire de l’entreprise. Aura un caractère exceptionnel ou complètement hors du champ d’exploitation. Moins charge d’exploitation et moins charge du bilan. Augmentation des capitaux propres et diminution des propres. Il faudra aller regarder dans le plan comptable. Classe et numéro du compte.

Si le lien ne fonctionne pas correctement, veuillez nous contacter (mentionner le lien dans votre message)
Révisions comptabilité et finance des entreprises (49.76 KB) (Cours DOC)